Dans toute transaction de paiement numérique, en personne ou en ligne, il y a beaucoup de pièces mobiles. Différents systèmes doivent communiquer entre eux pour effectuer une transaction, et ils doivent tous le faire de manière sécurisée afin que les informations soient en sécurité. L'un de ces systèmes est le processeur de paiement.

Le processeur de paiement est le service qui communique les informations de la carte entre la banque de l'acheteur, le réseau de cartes et la banque du vendeur, afin de finaliser la transaction. Le vendeur est généralement appelé le commerçant dans ces transactions.

Lorsque nous glissons notre carte de crédit dans un magasin ou que nous saisissons les détails de notre carte en ligne pour effectuer un achat, il ne faut que quelques instants pour que la transaction soit approuvée ou non. En arrière-plan, cependant, il se passe beaucoup de choses entre plusieurs entités.

Une fois le total final déterminé soit par le système Point de Vente dans un magasin physique, soit par la passerelle de paiement dans un magasin en ligne, l'acheteur soumet sa carte au paiement, soit dans une machine physique, soit en saisissant les détails de la carte en ligne. Ces informations de carte sont transmises au processeur de paiement. Ces informations peuvent inclure le numéro de carte, la date d'expiration et les mesures de sécurité telles que le code PIN dans une transaction avec carte présente, ou le numéro CVV au dos de la carte dans le cas d'un paiement en ligne.

Le processeur de paiement prend alors les détails de la carte et le montant de la transaction, et les envoie au réseau de cartes en tant que demande d'autorisation de paiement. 

Le réseau de cartes enverra à son tour la demande à la banque émettrice - c'est-à-dire la banque où l'acheteur possède le compte d'où proviendront les fonds.

La banque émettrice approuvera ou refusera la demande et renverra le message correspondant au réseau de carte. Si la demande est approuvée, une retenue pour le montant de la transaction sera placée sur le compte de l'acheteur.

La transaction peut être refusée pour diverses raisons :

  • Il n'y a pas suffisamment de fonds sur le compte de l'acheteur
  • La carte a expiré
  • Le numéro CVV n'est pas correct
  • Le numéro de carte a été mal saisi
  • Le compte a été fermé ou gelé
  • La carte a été signalée comme volée
  • La carte a été annulée 
  • Il peut y avoir un problème technique dans l'une des entités qui empêche la communication et l'autorisation

Le réseau de cartes renverra ensuite soit l'approbation soit le refus de la transaction au processeur de paiement,

Le processeur de paiement renverra ensuite le résultat au commerçant. Si la transaction est approuvée, le commerçant fournira les biens ou les services.  

Le commerçant reçoit l'argent de la transaction dans le cadre d'un processus appelé règlement et financement. L'avis d'approbation de la transaction est renvoyé au processeur de paiement et la banque émettrice transférera les fonds à la banque du commerçant, qui à son tour transférera les fonds sur le compte du commerçant.

Le processus de règlement et de financement n'est pas immédiat et peut prendre plusieurs jours, en fonction de plusieurs facteurs, notamment les délais de transfert entre les différentes banques. Les systèmes de point de vente regroupent fréquemment toutes les transactions de la journée et les soumettent en un seul processus le soir. 

Le commerçant paiera divers frais au cours du processus. Gardez à l'esprit que les frais d'autorisation sont généralement facturés, que la transaction soit approuvée ou refusée. 

Alors, comment choisissez-vous un processeur de paiement pour votre entreprise ? 

Dans certains cas, votre compte marchand, votre système de point de vente ou votre passerelle de paiement peuvent être fournis avec un processeur de paiement, ou vous devrez peut-être utiliser un processeur de paiement de votre choix.

Vous pouvez également rechercher un fournisseur de processeur de paiement approprié. Il est tentant de choisir simplement le fournisseur avec les frais les plus bas, mais cela ne devrait pas être votre seule préoccupation.

Considérez ce qui suit:

  • Avez-vous besoin de paiements en magasin ou en ligne, ou les deux ? Le fournisseur s'occupe-t-il des deux ?
  • Y a-t-il du matériel requis et est-ce à un coût supplémentaire ?
  • Fournissent-ils les options de paiement dont vous avez besoin ?
  • Quels sont les frais ? S'agit-il de frais fixes, basés sur un pourcentage, par abonnement ou à plusieurs niveaux, ou une combinaison ?
  • Quels sont les frais d'installation ?
  • La configuration est-elle un processus relativement simple ? 
  • Y a-t-il des frais cachés?
  • Le processeur peut-il gérer les paiements récurrents si vous fournissez des biens ou des services sur la base d'un abonnement ? 
  • Est-ce qu'ils ont une bonne sécurité? 
  • Disposent-ils de bons systèmes de protection contre la fraude ?
  • Sont-ils conformes aux exigences légales locales et aux normes internationales en vigueur telles que la norme de sécurité des données PCI ?
  • Disposent-ils d'un support client et technique facilement accessible ?
  • Quelles sont les clauses du contrat ?
  • Quels sont les termes et conditions?
  • Quand et comment recevez-vous vos fonds ?
  • Qu'advient-il de vos fonds si votre compte est résilié ? 

Chez Baer's Crest, nous savons que comprendre comment tout cela fonctionne et choisir un processeur de paiement peut sembler écrasant pour les petites entreprises ou les startups. C'est pourquoi nous proposons des solutions de paiement simples et transparentes, afin que vous puissiez continuer à faire des affaires sans les maux de tête des systèmes transactionnels complexes. Parlez-nous de la façon dont nous pouvons vous aider avec vos exigences de paiement.